Les TMS en chiffres

  • 80% des maladies professionnelles
  • 8,4 millions de journées de travail perdues
  • Une forte proportion d’affections péri- articulaires
  • Coût moyen d’un TMS pour une entreprise : un 13ème mois
  • Augmentation de 8 à 10 % par an

Source : Bien au travail

Numéro du tableau des Maladies Professionnelles dans le Régime Générale des Travailleurs :

Dénomination
57Affections péri-articulaires dues aux gestes ou aux postures.
69Affections provoquées par les chocs ou vibrations de certaines machines outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes.
79Lésions chroniques du ménisque.
97Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences.
98Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par les manutentions manuelles de charges lourdes.

Les Maladies à Caractère Professionnel (MCP)

La notion de maladie à caractère professionnel (MCP) définie comme toute maladie susceptible d’être d’origine professionnelle mais qui n’entre pas dans le cadre des tableaux de maladies professionnelles indemnisables, a été introduite par le législateur dès 1919. cette terminologie a pour objet de mieux circonscrire  la prévention des maladies professionnelles et d’acquérir une meilleure connaissance de la pathologie professionnelle ainqi que de l’extension ou de la révision des tableaux. Elles toucheraient 1 salarié sur 28.

Le coût des TMS

Selon la CPAM des Pays de la Loire, le coût moyen d’un TMS à l’épaule pour l’entreprise est de 17 000 euros, sans compter l’arrêt de 220 jours.

Le coût moyen d’un TMS pour le canal carpien pour l’entreprise est de 12 780 euros, sans compter l’arrêt de 151 jours.

Le coût moyen d’un TMS pour la tendinite de la coiffe des rotateurs pour l’entreprise est de 52 759 euros, sans compter l’arrêt de 298 jours.

Le coût moyen d’un TMS pour une épicondylite pour l’entreprise à 18 220 euros, sans compter l’arrêt de 195 jours.

Connexion plateforme BOS