Comment bien se placer devant son bureau

Comment bien se placer devant son bureau ?

À force de passer huit heures par jour assis dans ce fauteuil, vous ressentez une douleur innommable dans le bas de votre dos… Fruits d’une mauvaise position, les douleurs cervicales sont pourtant faciles à éviter.

Comment bien se positionner pour mieux travailler ? Comment éviter d’avoir mal au dos en restant assis au bureau toute la journée ? Pour éviter que votre travail ne se transforme en calvaire, suivez ces quelques conseils.

 

Appliquer la règle des 90°

C’est le B.A.BA du travail sédentaire. Pour éviter d’avoir mal au dos, poussez-vous au fond de votre chaise en veillant à ce que vos pieds touchent le sol. Hors de question de vous pencher en avant ! Votre dos doit être aussi droit qu’un « i » majuscule.

Ouvrez légèrement vos avant-bras et assurez-vous qu’ils forment un angle de 90° avec vos coudes. Vous n’avez plus qu’à les appuyer sur les accoudoirs en les gardant bien parallèles au poste de travail.

La même règle prévaut pour vos genoux. Afin d’éviter la survenue d’une lombalgie au travail, vos genoux doivent former un angle de 90° avec le sol. Ce n’est que comme ça qu’ils seront à même de favoriser la circulation sanguine et de soulager votre corps de tensions inutiles.

 

Bien positionner votre écran

Calé au fond de votre chaise, regardez votre écran et tendez un bras droit devant vous. Vous devez l’effleurer du bout des doigts, sans plus. Si tel n’est pas le cas, reculez ou avancez votre chaise. En général, cela équivaut à une distance variant de 50 à 70 cm.

Afin d’éviter les douleurs lombaires, votre tête doit être droite, légèrement maintenue par vos épaules mais sans être figée. Sans que vous n’ayez à incliner la tête, votre regard devrait naturellement converger vers le bas de votre écran.

Si vous avez mal aux yeux, n’hésitez pas à régler la luminosité de votre écran ou en à passer en mode sombre.

 

Ajuster votre plan de travail

Si vous faites partie des chanceux qui ont la possibilité de moduler leur espace de travail, pourquoi vous en priver ? Certes, la position joue un rôle clé dans la prévention de la lombalgie au travail mais celle-ci est grandement influencée par l’aménagement de votre bureau.

Dépendamment de votre taille, la hauteur de votre table devrait se situer entre 62 et 82 centimètres de haut. Même s’il est tentant de se coller au clavier, n’en faites rien. L’idéal est de disposer d’un espace de 10 centimètres entre votre clavier et le bord de la table.

Et parce qu’un rayon lumineux mal placé peut vous amener à vous dandiner sur votre chaise, installez votre poste de travail perpendiculairement aux points de lumière. Ainsi, vous ne risquez pas d’être ébloui par un excès de zèle de l’astre solaire.

 

Conclusion

En moyenne, vous allez passer huit heures par jour à votre poste de travail. Avec une bonne position, ce laps de temps ne sera que pur délice. En vous avachissant dans votre fauteuil ou pire, ce sera une autre paire de manches…

Asseyez-vous correctement dans votre chaise. Calibrez votre matériel de travail et travaillez sans rencontrer de gênes.

Un dernier conseil : toutes les heures, prenez 5 à 10 minutes de pause. Levez-vous, étirez-vous, bougez-vous. Il n’y a rien de mieux que l’activité physique pour pallier aux pathologies liées à la sédentarité professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion plateforme BOS