Homme relaxé au travail HSE

HSE : Hygiène, sécurité et environnement, la maîtrise des risques et du management au travail

Basée sur des référentiels dédiés (Afnor, BS OHSAS), la méthodologie HSE vise au respect des réglementations encadrant l’hygiène, la sécurité et l’impact sur l’environnement dans le monde de l’entreprise.

Des objectifs et des actions sont mis en place par le responsable HSE, qui devra intégrer ces préoccupations au management même du personnel.

Le responsable HSE

En charge de l’exécution de la prise de décisions et d’objectifs, ainsi que de leur mise en place, le responsable HSE est un technicien (souvent ingénieur) dont le métier permettra de réduire les risques d’accident et de maladie, tout en s’assurant que l’impact de l’activité sur l’environnement sera aussi minime que possible.

Si son métier vise à améliorer la qualité du travail, il vise également à améliorer les conditions de travail. Ce poste relève donc tant du management que de la gestion et de la prévention en matière de sécurité dans l’entreprise.

Directement employé par l’entreprise, ou intervenant en qualité de consultant externe, le responsable HSE pilote un projet à déployer à l’échelle de toute l’entreprise.

La prévention des risques au travail

Cet aspect réunit Hygiène et Sécurité, permettant de traiter directement l’aspect “prévention des risques sur la santé“ dans l’entreprise.

Tout ce pan tient tant de la sécurité des travailleurs, que de l’ergonomie du travail, ou de l’environnement dans lequel le travail s’effectue. Ainsi, la diminution du bruit, de même que l’exposition à des matières dangereuses sont régies par le responsable HSE.

Le but est de garantir la sécurité de chacun.

Si jusqu’à présent, c’est la norme BS OHSAS 18001 qu’il convient de suivre, la norme internationale ISO 45001 va bientôt la remplacer. Elle servira de référentiel pour les années à venir.

La norme liée au respect de l’environnement

Afin de limiter au maximum l’impact d’une activité sur l’environnement, le responsable HSE aura la charge de l’application de la norme ISO 14001.

C’est ce référentiel qui édicte les normes à respecter, tant en termes d’émission de CO2 par exemple, qu’en matière de gestion des déchets. Un audit interne est mené dans l’entreprise, afin de déterminer les axes d’amélioration et les leviers d’action.

Le responsable HSE doit convaincre toute l’entreprise du bienfondé de ses actions

S’il veille à l’application de toutes les normes en vigueur, il a également la charge de détecter les risques et les dysfonctionnements au sein d’une entreprise.

Son rôle lui impose donc de convaincre aussi bien l’employeur, de l’intérêt de chacune de ses actions, ainsi que les employés, qui doivent saisir que les changements engendrés sont dans leur intérêt.

Ce métier relève tant du management que de la maîtrise de toutes les normes et des contraintes techniques liées aux métiers.

Il applique son plan d’action selon plusieurs étapes :

  • Planification : identification de tous les axes d’amélioration et création d’un calendrier afin d’assurer le déploiement de mesures correctives.
  • Réalisation : il s’agit de toute la phase de mise en application des préconisations délivrées par le responsable HSE.
  • Evaluation : analyse des résultats et des améliorations obtenus aux vues des objectifs fixés en amont.
  • Amélioration continue et ancrage des habitudes : Selon la synthèse obtenue à l’issue de la mise en application de toutes les améliorations préconisées, si le résultat est positif, le responsable HSE devra s’assurer du maintien de ces habitudes et de ces changements. Il devra veiller à ce qu’ils continuent d’être appliqués au fil du temps.

Désormais, ce type de poste devient de plus en plus important dans le monde de l’entreprise. La réglementation relative à la sécurité au travail, de même que celle qui encadre le respect de l’environnement deviennent centrales dans le cycle de production, quelle que soit la nature de la production.

Le responsable HSE est donc l’interlocuteur et l’acteur référent dans tout le processus de respect de la réglementation et dans l’amélioration de la qualité dans le monde du travail (qualité de la production, du cadre de travail, et de l’impact sur l’environnement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion plateforme BOS